Check other recent calls and fellowships.       Keep updated on Twitter and Facebook.

Read the project in Italian or English.



Comment utiliser AIR?

CHERCHERS DES OPPORTUNITES

Ce site contient appels à contributions, fellowships, bourses, prix de thèse pour étudiants et chercheurs en doctorat, post-doctorat et early career. Tout tourne autour des études transnsationales, indépendemment des disciplines concernées. Bon courage pour la recherche!

Quels domaines de recherche?

L’étude de la circulation des personnes, des textes et des idées en époque moderne et contemporaine est le fondement des opportunités couvertes par AIR. Autrement dit, tout ce qui concerne la dimension transnationale. A partir de cette notion se développent maintes disciplines et approches possibles. Voici donc une liste non exhaustive:

  • histoire politique et sociale (public history, histoire diplomatique, internationale, du travail; approches internationaux)
  • philosophie politique et histoire des idées
  • migration / diaspora studies (y compris mediterranean studies, transatlantic studies, études post-coloniales)
  • art, littérature, cinéma si liés à une perspective sociale ou politique.
  • sciences politiques, géopolitiques, quand liés à une perspective historique ou sociologique.
  • études des discriminations (race, ethnie, nationalisme, populisme, gender studies, religion)

Ceci implique que du périmètre restent exclus, par exemple:

  • histoire antique et du moyen Age.
  • études de l’art, musique, littérature si entendus comme “l’art pour l’art”

Comment nous choisissons et publions ces opportunités?

Parmi les opportunités qui rentrent dans ce périmètre nous essayons de favoriser celles qui s’adressent aux jeunes chercheurs et chercheuses: par exemple les conférences organisées pour et par les graduate students; les conférences qui prévoient un support pour couvrir les frais de déplacement et logement; et celles qui favorisent des approches et des participations internationales.

Dans chaque article nous mettons en évidence les informations essentielles. Pour cette raison la toute première chose est la date d’échéance de l’appel à contribution, qui ouvre le titre; comme par exemple dans 01/10/18 – Dallas (US). CFP “Global Environmental Borderlands in the Age of Empire”. Jamais la date du titre indique la date de la conférence. A l’intérieur de l’article, en haut, sont visibles (si disponibles) les drapeaux des langues de l’appel. Il est possible de cliquer sur le drapeau pour passer directement à la langue souhaitée. Nous traduisons les appels en anglais, français et italien, selon les cas; mais il y a des opportunités qui prévoient d’autres langues. Pour vérifier, il faut utiliser les TAGS (voir plus bas). Pourquoi nous ne considérons pas d’autres langues pour publier les annonces? Parce que nous ne les connaissons pas. Si tu veux nous aider à publier des annonces en espagnol, allemand ou d’autres langues, tu es le bienvenu ou la bienvenue.

Deux fois par mois, le 13 et le 27, nous publions la Gazette, un sommaire des opportunités courantes.

Nous n’avons pas de critères géographiques: Si une conférence est intéressante, peu importe qu’elle soit à Rome, Anchorage ou Ushuaia.

Comment rechercher?

Un bon début est vérifier la dernière Gazette, pour se faire une idée des opportunités du moment. La deuxième étape est chercher par “tag”. Ceux-ci respectent plusieurs logiques:

  • La première distinction regarde la nature de l’opportunité: ça peut etre un appel à participation (#CFP), à contribution (#CFC), une bourse de doctorat ou master (#scholarship), un prix de thèse, une bourse de #postdoc, etc.
  • Une autre classe de tag indique les langues acceptées par l’événement. Ces tags aussi commencent par #, comme  #ENG, #FRA, #ITA, #GER, #ESP etc.
  • Tous les autres tags précisent le focus de l’opportunité: ça peut etre “modern history” ou “ottoman studies”, “LGBT” ou “literary studies”, “migration and diaspora” ou “history of ideas”. Nous choisissons parmi environ 180 tags pour définir la chose le mieux possible.

D’où viennent les appels que nous publions?

De nombreuses sources. Celles-ci sont des listes de distribution académiques, des contacts directs, forums, groupes facebook. Souvent les organisateurs nous contactent pour diffuser leur appel. par principe nous chercheons les annonces directement sur les pages officielles de ceux qui organisent.

ORGANISER DES EVENEMENTS

Toutes les initiatives de AIR naissent d’idées individuelles qui sont prises en charge par tous les membres de l’association selon les compétences de chacun. Typiquement, autour d’un café (ou d’une bière selon l’horaire) une idée fait son apparition et est développée ou mise de côté dans l’attente des conditions nécessaires. Donc, si tu as un projet en tête – un colloque, un atelier, une exposition, un cycle de lectures, un mini-cours – nous sommes là pour ça.

B. Pourquoi AIR?

POUR FAVORISER LE DIALOGUE ET LA COOPERATION

En Italie il existe un riche panorama d’associations et groupes de travail de différentes natures. Nous en découvrons régulièrement de nouveaux. Des groupes autonomes de doctorants, chercheurs, étudiants qui se réunissent de manière informelle et spontanée.

Cette effervescence associative est limitée par le plus simple des soucis: le manque de ressources, c’est-à-dire argent et espace. Il est compliqué de trouver l’argent nécessaire pour inviter quelqu’un, compliqué de trouver une salle gratuite et adaptée. Pour cette raison créer un réseau est crucial pour mettre ensemble, agréger les moyens de chacun. We est plus puissant que me.

Qui plus est, la tendance à l’isolement est caractéristique de l’académie. AIR essaie de partir du présupposé contaire, que la recherche ne peut pas avoir lieu sans une confrontation avec l’extérieur; pour ces deux raisons, la coopération est la clé pour s’enrichir réciproquement. Ce n’est rien de nouveau, et pourtant ça n’arrive pas assez souvent.

POUR FAVORISER LA TRANSPARENCE…

Cet isolement est d’autant plus dangereux que le système universitaire italien est dramatiquement lié à des dynamiques baronales et clientélaires, qui rarement laissent voir une gestion transparente des personnes. Ainsi, notre partage et distribution d’opportunités académiques veutêtre aussi prendre en contrepied ce manque de visibilité des postes ouverts par les athénées. En suivant le vieil adage, nous essayons de “changer le monde un appel à contribution à la fois”.

Toutefois, nous ne croyons pas dans le pouvoir de la polémique ou de la plainte. Celles-ci, bien que légitimes et souvent nécessaires, n’aident pas à donner des réponses qui aillent au-delà du cas particulier; susciter l’indignation et causer un scandal est précieux, mais n’améliore pas la situation. Pour cette raison nous essayons de travailler sur un plan positif et propositif.

… ET AUGMENTER LES OPPORTUNITES

Appels, bourses, fellowships: il existe déjà beaucoup de supports pour chercher ces opportunités académiques. Et pourtant ces outils sont très souvent trop dispersifs, ou trop restreints; bref, on perd vite le fil et l’attention. L’excessive division en domaines empêche un dialogue interdisciplinaire, et favorise un phénomène de “echo chamber” similaire à celui des social media.

Pour cette raison nous avons choisi un critère qui coupe ces divisions disciplinaires; une logique autour de laquelle dessiner un périmètre très flexible; celui de la circulation des idées, oeuvres et personnes en époque moderne et contemporaine. Autrement dit, des études transnationales.

Cette approche transnationale nous permet de rassembler de nombreuses approches tout en gardant une cohérence de fond; ce qui permet à l’interdisciplinarité d’être productive et non stérile.

POUR SORTIR DE L’ACADEMIE

Un dernier point: nous croyons en la responsabilité qui est intrinsèquement liée à notre activité, à notre profession. Et nous croyons en la nécessité d’agir au sein de la communauté. Non seulement néécessité de défendre nos intérêts au niveau politique; mais encore plus de nous faire entendre au niveau culturel et social. Parce que la divulgation est une partie essentielle de la recherche.

Ce but d’activisme social n’est pas dépourvu de considérations égoistiques: il est intéressant et agréable de s’impliquer dans la divulgation politique, parce que les rendez-vous non-académiques requièrent des talents différents; il est utile de se confronter avec un public différent, sans pour cela perdre en profondeur. Nous croyons profondément en cette activité qui se fonde sur la relation croisée entre notre association, l’académie et la vie de notre communauté.

Notre histoire

En 2016 Edoardo commençait un doctorat en philosophie à l’Université de la Côte d’Azur; au meme moment, Francesco allait discuter la thèse de son doctorat à La Sapienza de Rome. Les deux étaient principalement à Turin, mais avaient passé passé assez de temps ailleurs. Edoardo et Francesco, dont les sujets de travail se croisent de manière tangente, ont perçu la nécessité de créer un lieu – virtuel ou réel – pour se confronter de manière interdisciplinaire autour de l’histoire contemporaine. AIR était né.

Dès le début nous avons commencé à diffuser des annonces sur le site; ces articles maintenant rejoignent chaque jour des dizaines de Pays. En janvier 2017 le premier événement organisé par AIR a eu lieu: une rencontre sur le referendum constitutionnel en Turquie, avec la collaboration de l’Istituto Fondazione Antonio Gramsci et du Polo del ‘900 de Turin.

De cette façon les deux processus de AIR étaient nés. D’un côté la diffusion d’opportunités académiques pour les chercheurs de nos domaines, en ligne. De l’aitre l’organisation de rencontres publiques concernant les sujets de nos travaux. Un moyen de partager nos recherches avec un public non seulement académique.

Lorsque le travail était déjà assez défini Anna Lisa Somma, doctorante de ‘Université de Birmingham, nous a rejoint. Elle a été, elle dit, “contagiée par notre désir de partager”. Depuis elle a offert sa précieuse contribution en s’occupant d’études de genre ainsi que de littérature et languistique.

Dans les derniers mois de 2018 l’association s’est mobilisée pour mettre en place des collaborations plus solides avec d’autres chercheurs, notamment pour un projet lié au 1968.

Nous tous sommes habitués à nous confronter dans un contexte varié et vaste, interdisciplinaire et multilangue. Chacun utilise son bagage d’expertise pour donner sa contribution à AIR. A partir de cette plateforme nous avons tissu des relations avec d’autres associations, en Italie tout comme en France, Turquie et Grande Bretagne.

Rejoins l’équipe

Tu veux proposer un événement? Tu peux. Tu veux joindre notre équipe? Tu peux. En ce moment le site rejoint quelques milliers de visites par mois, dont la moitié hors de l’Italie. Si tu veux entrer dans la redaction, ou tu es passionné de social media, si tu veux nous aider à réaliser les prochains projets en ligne et off-line, tu peux.

2 thoughts on “[Project] – FRA

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s